Méthodes de travail

Je vous garantis des traductions qui répondent à vos attentes

En savoir plus

Par expérience, j’ai appris que pour obtenir une traduction de qualité il convient de suivre un processus strict.

Avant de commencer à travailler sur un projet, je m’assure qu’il entre dans mes compétences et que je peux le terminer dans le délai imparti. Si je pense ne pas être en mesure d’effectuer le travail demandé, je refuse le projet ou j’aide le client à le confier à quelqu’un d’autre. Je comprends tout à fait l’importance des délais et je m’engage formellement à les respecter. Je garantis que, dans le cas improbable où je dépasserais le délai imparti, j’accorderais une réduction immédiate en guise de compensation.

J’effectue la traduction (ou autre tâche demandée) conformément aux instructions du client, dont je demande toujours un exemplaire avant de commencer le travail. Si un point me paraît obscur, je demande immédiatement des précisions. Si possible, je demande un glossaire pour m’aider à comprendre les termes particuliers au client, les acronymes et les abréviations (car il s’agit toujours des éléments les plus problématiques et de ceux qui prennent le plus de temps à traduire). Bien entendu, je garantis que je corrigerai gratuitement les erreurs éventuelles, qu’il s’agisse d’un manquement aux instructions du client, de fautes d’orthographe ou d’erreurs grammaticales.

Pendant le processus de traduction, les clients ont accès à mon système sécurisé de gestion du déroulement du travail en ligne, où ils peuvent laisser de nouvelles informations ou des messages, télécharger de nouveaux fichiers ou récupérer ceux qui sont terminés dès qu’ils sont prêts. Ce système leur permet également de contrôler la progression de mon travail en temps réel et il me permet de laisser régulièrement des informations sur ma progression.

À moins que l’utilisation d’un outil particulier ne soit exigée, je traduis dans Word avec un logiciel de TAO comme Trados. Au fur et à mesure que je traduis, je crée une mémoire de traduction qui sert à accélérer le processus de traduction en prétraduisant les termes et les expressions similaires et répétitifs. (Notez que, sauf mention contraire, toutes les mémoires de traduction créées lors d’un projet restent la propriété du client, et non pas du traducteur.) J’ai accès à tout un ensemble d’applications supplémentaires, comme QuarkXPress et FrameMaker, et je peux travailler avec pratiquement tous les formats de fichiers nécessaires. Je suis également en mesure de traduire des images dans Photoshop, même si les couches de texte du fichier ne sont plus modifiables. Pour la localisation de logiciels, les outils que j’utilise normalement sont Catalyst et Passolo. Pour la localisation de sites web, j’utilise notamment Dreamweaver.

Afin de garantir l’homogénéité du style lors de la traduction et de la correction, je me réfère à The Chicago Manual of Style et au Microsoft Manual of Style for Technical Publications. Si un client a des exigences différentes, celles-ci doivent être exposées dans un guide stylistique qui me sera remis avant que je ne commence à travailler. Pour assurer une certaine standardisation de la terminologie en localisation, j’utilise mon propre glossaire par défaut, que je développe depuis de nombreuses années et qui repose en partie sur les glossaires Microsoft et sur des dictionnaires spécialisés. Ce glossaire est constamment actualisé et vérifié afin d’en garantir la cohérence avec l’usage actuel et la nouvelle terminologie.

traductions de livres d’informatique
la traduction d’ouvrages d’informatique
La traduction de livres

J’ai effectué plusieurs traductions de livres d’informatique pour les Éditions Eyrolles, l’une des plus importantes maisons d’édition françaises. Spécialisé dans la traduction d’ouvrages d’informatique, je comprends parfaitement les exigences et les attentes des éditeurs et des auteurs dans ce domaine très spécifique. Il est essentiel de synchroniser la traduction avec la version de logiciel correspondante et de pouvoir intégrer sans problème les mises à niveau ou les modifications éventuellement apportées par l’auteur en cours de projet. Addison-Wesley et Pearson Education font partie des autres clients pour lesquels je traduis des ouvrages d’informatique.